Voir les produits hide items

See all

Handball : Réaction de nos champions du Monde Junior - Nicolas Tournat et Floriant Delecroix

14-08-2015
-          Tu es tout jeune et encore très peu connu dans le monde du handball pourtant tu es l’avenir du Handball Français, est-ce que tu peux décrire ton parcours ?  Nicolas – « J’ai débuté le handball assez tardivement comparé à d’autres. J’avais 12 ans et je jouais à Chauray/La Crèche en moins de 14 ans. Ce fût une année très agréable ou j’avais mes amis au collège et je ne pensais pas encore à intégrer l’équipe de France. Par la suite je me suis dirigé vers les-16 régionaux lorsque j’ai appris mon intégration au pôle handball de Poitiers. Et c’est à ce moment la que j’ai débuté l’aventure équipe de France. Tout s’est enchainé très vite à partir d’ici. J’ai très vite joué mes premiers matchs avec les -18 nationaux et à 16 ans je jouais avec la N2 de Niort.  Lors de ma dernière année de sport-étude j’ai été contacté par plusieurs clubs professionnels, dont le HBC Nantes. J’ai immédiatement accepté l’offre du HCBN pour plusieurs raisons. Tout d’abord pour la proximité avec mes proches & ma famille. Mais aussi surtout pour le projet du club, les valeurs qu’il transmet et que je partage aussi. J’ai signé un contrat de 3 ans dans le centre de formation. Et dès ma première année j’ai eu la chance de pouvoir disputer quelques matchs avec l’équipe première, par la suite en deuxième année j’ai rejoins l’équipe professionnelle. Arrivé à ma dernière année au centre de formation, mon contrat fût changé en contrat semi-professionnel et c’est uniquement cette année ou je suis passé en contrat « pro ». Une année riche en émotion pour moi, avec ce titre de champion du monde, qui clôture 6 belles années d’équipe de France et de très belles rencontres. Florian D. – « J’ai commencé le Handball à l’âge de 7 ans dans le Club de l’US Saintes Handball. Ensuite j’ai commencé à faire des sélections départementale, puis régionale, et enfin j’ai intégré en 3ème le pôle espoir de Poitiers. Après cela j’ai été repéré pour prendre part à des sélections nationales qui m’ont ouvertes les portes de l’équipe de France. Et c’est il y à 3 ans que j’ai intégré le centre de formation, club ou j’ai signé mon contrat professionnel cette année (Ndlr : le HBC Nantes) ».   -          Question un peu banal, mais après l’effervescence du début, à froid quel effet ca fait d’être champion du monde ? Nicolas  - « et bien… Disons qu’à froid maintenant, même après cette effervescence, le fait d’être champion de reste quand même quelque chose d’unique, exceptionnelle & inoubliable. Mais c’est tout autant une récompense de tout le travail fournit depuis plusieurs années ». Florian D. – « Être champion du monde c’est juste magique, c’est un rêve de gosse, si on m’avait dit avant la compétition que je serais champion du monde avec l’équipe de France. J’aurais surement pensé à une bonne blague et rigolé ! »   -          Florian, tu passes chez Hummel, et soudain, 3 mois après tu deviens champion du Monde. Coïncidence ou pur hasard ? Nicolas – « (rires)… Je ne sais pas si le fait d’avoir choisi Hummel comme sponsor m’a permit d’être champion du monde. Mais le fait d’être à l’aise dans mes chaussures à surement du jouer sur mes performances ! ». Florian D. – « Je pense pas que ce soit une coïncidence, sans bon matériel, je ne suis pas sur de pouvoir être aussi performant. Donc forcement de faire un bon championnat du monde ! »   -          Quels sont tes objectifs pour le futur ? Proche ? Lointain ? Nicolas – « Dans un futur proche, je souhaiterais être immédiatement performant pour pouvoir apporter un plus à l’équipe ! Autrement à long terme je souhaiterais intégrer l’équipe de France A pour continuer à gagner des titres…  Car lorsque tu commences à gagner… tu en veux toujours plus ! »   Florian D. – « Mes objectifs pour cette année sont très simples. Tout d’abord je voudrais avoir du temps de jeu pour prouver mon potentiel et aussi faire une bonne saison pour confirmer mes bonnes prestations lors du mondial. Pourquoi ne pas gagner un titre avec Le « H » ? A long terme, je souhaiterais intégrer l’équipe de France A, bien sur ! ».

Football : C'était la reprise ce weekend pour nos équipes Hummel

10-08-2015
Le Stade de Reims commence bien Première journée de ligue 1 et première victoire pour le Stade De Reims contre bordeaux à l’extérieur. En effet les rémois ont réalisé un super match pour vaincre les girondins de bordeaux, une des grosses écuries du championnat de France cette année ! Mais le match ne fût pas de tout repos, car dès la 20ème minute le gardien rémois se fait avoir lors d’une prise de balle et c’est l’ouverture du score pour les bordelais. Mais loin d’abdiquer, les rémois repartent de l’avant et c’est en toute fin de match que leurs efforts vont payer avec deux buts consécutifs (80ème et 87ème minutes). La semaine prochaine le Stade de Reims accueille l’Olympique de Marseille qui n’est pas très serein en ce début de championnat, une opportunité pour le Stade De Reims de s’assurer des points importants ! Le Racing trébuche à Dunkerque Fort de leur recrutement et de leur ossature d’équipe conservée, le Racing est un prétendant direct à la montée cette saison. Malheureusement les Strasbourgeois se sont inclinés 4-1 à Dunkerque. Menés 2-0 dès la 12ème minute de jeu. Les Strasbourgeois vont se réveillés par l’intermédiaire de Jeremy Blayac qui inscrit un but de la tête à l’heure de jeu.  Mais malgré tout les efforts des alsaciens et deux frappes qui vont heurter les montants, le Racing va craquer en toute fin de match et finalement perdre sur le score de 4-1. Ce n’est que le début mais notre équipe Hummel doit vite reprendre la marche vers l’avant pour la suite du championnat ! National : Dunkerque - Strasbourg (4-1) par TotalSportLive   #TeamHummel #RCSA #SDR
See all
See all

Handball : Réaction de nos champions du Monde Junior - Nicolas Tournat et Floriant Delecroix

14-08-2015
-          Tu es tout jeune et encore très peu connu dans le monde du handball pourtant tu es l’avenir du Handball Français, est-ce que tu peux décrire ton parcours ?  Nicolas – « J’ai débuté le handball assez tardivement comparé à d’autres. J’avais 12 ans et je jouais à Chauray/La Crèche en moins de 14 ans. Ce fût une année très agréable ou j’avais mes amis au collège et je ne pensais pas encore à intégrer l’équipe de France. Par la suite je me suis dirigé vers les-16 régionaux lorsque j’ai appris mon intégration au pôle handball de Poitiers. Et c’est à ce moment la que j’ai débuté l’aventure équipe de France. Tout s’est enchainé très vite à partir d’ici. J’ai très vite joué mes premiers matchs avec les -18 nationaux et à 16 ans je jouais avec la N2 de Niort.  Lors de ma dernière année de sport-étude j’ai été contacté par plusieurs clubs professionnels, dont le HBC Nantes. J’ai immédiatement accepté l’offre du HCBN pour plusieurs raisons. Tout d’abord pour la proximité avec mes proches & ma famille. Mais aussi surtout pour le projet du club, les valeurs qu’il transmet et que je partage aussi. J’ai signé un contrat de 3 ans dans le centre de formation. Et dès ma première année j’ai eu la chance de pouvoir disputer quelques matchs avec l’équipe première, par la suite en deuxième année j’ai rejoins l’équipe professionnelle. Arrivé à ma dernière année au centre de formation, mon contrat fût changé en contrat semi-professionnel et c’est uniquement cette année ou je suis passé en contrat « pro ». Une année riche en émotion pour moi, avec ce titre de champion du monde, qui clôture 6 belles années d’équipe de France et de très belles rencontres. Florian D. – « J’ai commencé le Handball à l’âge de 7 ans dans le Club de l’US Saintes Handball. Ensuite j’ai commencé à faire des sélections départementale, puis régionale, et enfin j’ai intégré en 3ème le pôle espoir de Poitiers. Après cela j’ai été repéré pour prendre part à des sélections nationales qui m’ont ouvertes les portes de l’équipe de France. Et c’est il y à 3 ans que j’ai intégré le centre de formation, club ou j’ai signé mon contrat professionnel cette année (Ndlr : le HBC Nantes) ».   -          Question un peu banal, mais après l’effervescence du début, à froid quel effet ca fait d’être champion du monde ? Nicolas  - « et bien… Disons qu’à froid maintenant, même après cette effervescence, le fait d’être champion de reste quand même quelque chose d’unique, exceptionnelle & inoubliable. Mais c’est tout autant une récompense de tout le travail fournit depuis plusieurs années ». Florian D. – « Être champion du monde c’est juste magique, c’est un rêve de gosse, si on m’avait dit avant la compétition que je serais champion du monde avec l’équipe de France. J’aurais surement pensé à une bonne blague et rigolé ! »   -          Florian, tu passes chez Hummel, et soudain, 3 mois après tu deviens champion du Monde. Coïncidence ou pur hasard ? Nicolas – « (rires)… Je ne sais pas si le fait d’avoir choisi Hummel comme sponsor m’a permit d’être champion du monde. Mais le fait d’être à l’aise dans mes chaussures à surement du jouer sur mes performances ! ». Florian D. – « Je pense pas que ce soit une coïncidence, sans bon matériel, je ne suis pas sur de pouvoir être aussi performant. Donc forcement de faire un bon championnat du monde ! »   -          Quels sont tes objectifs pour le futur ? Proche ? Lointain ? Nicolas – « Dans un futur proche, je souhaiterais être immédiatement performant pour pouvoir apporter un plus à l’équipe ! Autrement à long terme je souhaiterais intégrer l’équipe de France A pour continuer à gagner des titres…  Car lorsque tu commences à gagner… tu en veux toujours plus ! »   Florian D. – « Mes objectifs pour cette année sont très simples. Tout d’abord je voudrais avoir du temps de jeu pour prouver mon potentiel et aussi faire une bonne saison pour confirmer mes bonnes prestations lors du mondial. Pourquoi ne pas gagner un titre avec Le « H » ? A long terme, je souhaiterais intégrer l’équipe de France A, bien sur ! ».

Football : C'était la reprise ce weekend pour nos équipes Hummel

10-08-2015
Le Stade de Reims commence bien Première journée de ligue 1 et première victoire pour le Stade De Reims contre bordeaux à l’extérieur. En effet les rémois ont réalisé un super match pour vaincre les girondins de bordeaux, une des grosses écuries du championnat de France cette année ! Mais le match ne fût pas de tout repos, car dès la 20ème minute le gardien rémois se fait avoir lors d’une prise de balle et c’est l’ouverture du score pour les bordelais. Mais loin d’abdiquer, les rémois repartent de l’avant et c’est en toute fin de match que leurs efforts vont payer avec deux buts consécutifs (80ème et 87ème minutes). La semaine prochaine le Stade de Reims accueille l’Olympique de Marseille qui n’est pas très serein en ce début de championnat, une opportunité pour le Stade De Reims de s’assurer des points importants ! Le Racing trébuche à Dunkerque Fort de leur recrutement et de leur ossature d’équipe conservée, le Racing est un prétendant direct à la montée cette saison. Malheureusement les Strasbourgeois se sont inclinés 4-1 à Dunkerque. Menés 2-0 dès la 12ème minute de jeu. Les Strasbourgeois vont se réveillés par l’intermédiaire de Jeremy Blayac qui inscrit un but de la tête à l’heure de jeu.  Mais malgré tout les efforts des alsaciens et deux frappes qui vont heurter les montants, le Racing va craquer en toute fin de match et finalement perdre sur le score de 4-1. Ce n’est que le début mais notre équipe Hummel doit vite reprendre la marche vers l’avant pour la suite du championnat ! National : Dunkerque - Strasbourg (4-1) par TotalSportLive   #TeamHummel #RCSA #SDR
See all
Webshop   Catalogue Multisport Catalogue Football
B2B   Catalogue Indoor Commande Speciale